Linux 4.19 est disponible

INTRODUCTION

 Comme vous l’aurez compris la version 4.19 est enfin disponible.
Elle a été présenté comme une version LTS (Long Term Support) et devrait, de ce fait, être mis à jour au cours des 6 prochaines années.

Qu’elles sont les nouveautées ?

Le noyau Linux 4.19, n’est peut-être pas aussi fournie en termes de nouveautés que son prédécesseur de la version 4.9 qui, jusqu’à présent, détient le palmarès en la matière, mais Torvals l’avait présenté comme une évolution importante du noyau Linux introduisant de nombreux changements, du moins plus que les trois derniers noyaux.

 Parmi les modifications les plus notables pour l’utilisateur, signalons que le noyau Linux 4.19 ajoute un pilote de mode alternatif pour le support USB Type-C/DisplayPort Type-C, tandis que ceux qui utilisent Linux sur une plateforme prenant en charge les nouveaux processeurs Ryzen Threadripper 2 d’AMD bénéficieront d’un contrôle des températures plus précis grâce à la correction des bogues liés au monitoring de température sur ces CPU.

 Quiconque exécute Linux 4.19 sur un ordinateur portable Asus ZenBook Flip appréciera le fait que les pilotes ASUS WMI reconnaissent maintenant l’évènement « retournement de couvercle », tandis que les utilisateurs d’un Dell Totem ou de Microsoft Surface Dial apprécieront le support amélioré du noyau (bien que, comme toujours, ces outils reposent sur les applications qui en font usage).

Linux 4.19  se mets à jour des nouveautés,  des constructeurs.

Apportent t-elles vraiment qu’elles que choses ?

A priori, Ok le noyaux de Linux c’est mis à jour par rapport au différents matériels et constructeur.      
Elle apporte quoi de plus cette mises à jour ? en effet c’est la question que je me pose.

Voici le résumé de cette mise à jour du noyaux. 

De manière générale, parmi les changements attendus du côté matériel graphique/affichage,

  • la fusion du pilote DRM VKMS pour le paramétrage du noyau virtuel ;
  • l’arrivée du réglage Atomic pour le pilote DRM Armada et la prise en charge du contrôle de la console différée pour le FBDEV ;
  • l’ajout du support pour les circuits graphiques Adreno de la série 600 de Qualcomm et les circuits graphiques « Gen 11 » Ice Lake d’Intel ;
  • l’ajout du support pour le mode « stutter », le moteur JPEG VCN, GFXOFF et le pilote de calcul AMDKFD des derniers des APU Zen Raven Ridge d’AMD.

Parmi les changements attendus du côté des processeurs, on peut signaler :

  • des mises à jour pour les options de chiffrements ;
  • des optimisations affectant l’émulation NUMA et le code RISC-V ;
  • des améliorations nombreuses pour le KVM (Kernel-based Virtual Machine) x86 et mineures pour OpenRISC.

Parmi les changements attendus du côté du stockage/système de fichier, on peut signaler :

  • l’ajout du support de OverlayFS ;
  • une augmentation des performances avec SMB3/CIFS ;
  • des améliorations affectant les systèmes de fichier Btrfs et F2FS ;
  • L’introduction de EROFS, un système de fichiers en lecture seule développé par Huawei pour une utilisation éventuelle sur les futurs appareils mobiles Android.

Parmi les autres nouveautés, on peut citer :

  • la fusion du framework de pilotes GASKET de Google ;
  • la prise en charge de nouvelles cartes son incluant la Recon3D de Creative ;
  • la fusion du plug-in STACKLEAK GCC pour empêcher certaines attaques de pile sur le noyau ;
  • l’intégration d’un sous-système GPS au noyau et de nouveaux profils pour la gestion de l’alimentation sur Linux ;
  • l’ajout du pilote ChromeOS EC CEC avec support du chargement USB pour la prise en charge HDMI CEC sur certains Chromebooks ;
  • l’ajout d’un pilote de tension pour Raspberry Pi pour le support des fonctionnalités en rapport avec la manipulation des tensions appliquées à certains composants du dispositif.

On peut noter, une augmentation des performances, de SMB3:CIF  se qui n’est pas négligeable lorsque vous faites du Samba. Et des amérliorations des systémes de fichier, Btfrs et F2FS.

Voilà se que j’ai vraiment retenu de  cette mises  à jour, on aurait pu en attendre plus de la part des développeur, espérons, qu’il y aura d’autre mises à jour plus pertinentes    pour vos systéme Linux. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :